Extension de l'Hôtel de Police de Metz - 57

nom de la réalisation:

Extension de l'Hôtel de Police de Metz

 

architecte mandataire:

HELLIN SEBBAG ARCHITECTES ASSOCIES

 

adresse:

METZ (57)

 

maître d'ouvrage:

ETAT - MINISTERE DE L’INTERIEUR

S.G.A.P DE L’EST

 

programme:

Extension : Bureaux et locaux collectifs

Restructuration des Gardes à vue

surface:

2 665m² SU

1 711M² neuf  - 954 m² réhabilité

 

calendrier:

Etude interrompue en Juillet 2010

 

estimation totale des travaux:

6,6 M € H.T

note architecturale : 

 

Le site : 

 

Construit en 1986, l’Hôtel de Police de Metz ne répond plus aux besoins actuels.

Il s’agit ici, grâce à l’extension projetée,d’une part, de créer de la surface supplémentaire pour les services les plus équipés, d’autre part, de résoudre un problème urbain difficile : dessiner le « fond » d’une perspective urbaine majeure, d’une nouvelle place publique, tout en sachant que cette façade ne constituera pas la façade principale de l’édifice, l’entrée de l’Hôtel de Police demeurant inchangée rue Belle-Isle.

 

Parti architectural : 

 

Le cahier des charges urbanistique impose un alignement sur la future place et un bâti continu sur un linéaire de 62 mètres. 

Sur la nouvelle place, afin d’affirmer l’image de bâtiment public, et ceci malgré l’absence d’accès, nous avons traité la façade Sud de l’extension comme un grand « cadre », posé sur pilotis et décollé du sol. Cette « fenêtre urbaine » qui répond à la grande échelle de la place, accueille un rythme vertical de brise-soleil correspondant à la trame des bureaux, ainsi qu’une vaste « loggia » au sens classique du terme. Cette loggia, espace en creux sur 3 niveaux, articulation géométrique et fonctionnelle, est un lieu de transparence qui regroupe les éléments atypiques du programme.

Une paroi de verre sérigraphié constitue le « soubassement » du bâtiment.

 

La façade sur rue du « bâtiment-pont », exposée à l’Ouest, est équipée de brise-soleil verticaux pour reprendre le rythme dominant du bâtiment existant .Ces grandes lames orientables, protègent également les espaces de travail de la vue des passants.

 

La façade sur la place, exposée au Sud, est protégée par des lames en verre motorisées contenant des cellules photovoltaïques, fixées sur une structure métallique verticales, qui permettent de moduler complètement lumière et soleil selon les besoins de chacun, et de contrôler la vue pour répondre à l’exigence de confidentialité des bureaux.

 

Les façades des bureaux sont constituées de murs rideaux vitrés intégrant des châssis ouvrants et des allèges opaques. Les

parties pleines, isolées par l’éxterieur, sont habillées de panneaux

en aluminium. Le grand « cadre » sur la Place publique est en béton préfabriqué fini, ton clair.

 

La façade sur cour du bâtiment-pont, protégée du soleil par les autres bâtiments, est traitée en mur rideau transparent intégrant des ouvrants colorés.

 

La façade de l’autre aile, exposée au Nord, ne nécessitant pas de protection solaire est aussi un mur rideau sur lequel se détache les «3 boites» opaques

des vestiaires.

 

volet environnemental : 

 

OBJECTIF : CERTIFICATION HQE

 

4 cibles Très Performantes :

- Cible 01 : Relation du bâtimentavec son environnement immédiat.

- Cible 04 : Gestion de l’énergie.

- Cible 07 : Maintenance

- Cible 10 : Confort visuel

 

GESTION DE L’ENERGIE

 

- Isolation de toutes les façades dubâtiment par l’extérieur pour limiter les ponts thermiques.

- Isolation des planchers bas soulevés par un plancher chauffant isolé.

 

RECOURS A UNE ENERGIE RENOUVELABLE

 

- Des panneaux photovoltaïques sont installés en façade sud et jouent aussi le rôle de brises-soleil exterieurs pour les bureaux.

- Protection solaire des équipements techniques en toiture.

- Travail sur l’inertie intérieure du bâtiment: voiles béton en cloisonnement.

- Isolation acoustique renforcée.

- Réalisation d’une ventilation doubleflux pour les locaux à forte occupation.