42 logements PLA, ZAC de la Poterie à Rennes - 35

nom de la réalisation:

Résidence "La Poterie"

 

architecte mandataire:

HELLIN SEBBAG ARCHITECTES ASSOCIES

 

adresse:

Zac de la Poterie - 7ème tranche

Boulevard Hutin-Dégrée

Rennes - 35

 

maître d'ouvrage:

O.P.H.L.M Ville de Rennes

 

programme:

42 logements dont 30 locatifs sociaux (immeuble "villas") et 12 locatifs intermédiaires (immeubles "balcon")

surface:

2 660 m² SHON

 

calendrier:

Livré en 1999

 

coût total des travaux:

1,74 M.€ H.T.

 

photographe : 

O.Wogenscky

M.Paslier

 

 

 

note architecturale:

 

Cette opération de logements locatifs sociaux se situe dans la Z.A.C. de la Poterie, au sud-est de la ville de Rennes.

 

Implantés le long de deux  boulevards , des immeubles collectifs de quatre niveaux avec un  cinquième  niveau partiel en attique, y  reconstituent  un front urbain .

           

La parcelle en angle de la résidence est  située  face à un vaste carrefour giratoire, à la jonction du boulevard Hutin Dégrées  et du large mail piéton qui dessert les maisons individuelles regroupées à l’intérieur de la composition urbaine.

 

Notre angle urbain  se compose de deux immeubles à la typologie bien distincte  :

  •  d’une part, un immeuble orienté plein sud, qui articule, par sa courbe, le boulevard et le rond point , et affirme le front urbain grâce aux lignes horizontales de ses balcons filants . L’immeuble “ balcon” regroupe ainsi 12 logements locatifs intermédiaires, ayant tous un plan traversant, avec les pièces de vie orientées au sud.

  • d’autre part, un immeuble orienté est-ouest qui longe  le mail  planté. Découpé en 3 plots  par de profonds retraits soulignés d’enduit jaune,  et composé de duplex superposés non traversants ,  l’immeuble “villa “ propose une option de logements moins collectifs.

           

     Les duplex s’organisent en angle, avec une terrasse au rez-de- chaussée  pour le logement du bas, et une au  3ème niveau pour celui du haut.

Grâce à une large trémie qui  décolle  la terrasse haute de la façade,  la lumière naturelle entre largement   dans les  pièces en retrait.

           

L’immeuble balcon et l’immeuble villa sont reliés aux étages par de légères passerelles vitrées, et en toiture par  un vaste auvent. Ce dispositif  constitue un véritable porche public, permettant  une transparence sur le cœur d’ilôt et un passage piéton libre au rez-de-chaussée .

 

Le règlement de Z.A.C. imposait la desserte automobile et les halls d’entrée sur l’intérieur de l’opération uniquement. Le passage urbain piéton entre les “ 2 immeubles “  permet de recréer le  lien indispensable avec les  équipements  de proximité  situés de l’autre côté du carrefour.

           

La mise en œuvre de menuiseries en aluminium laqué , encadrées par des éléments de modénature en béton préfabriqué (très larges tablettes horizontales ,...) l’utilisation de panneaux de béton préfabriqués blancs sablés , en carré pour représenter chaque duplex ou en allège des balcons filants , contribuent à démarquer cette opération de l’image traditionnelle du logement locatif social.

 

 

 

 

publication :

 

Une année d'architecture à Rennes - Février 1998-1997 : Immeuble locatif Bd Hutin Desgrées à Rennes