Maison de la petite enfance - Montpellier (34)

 

nom de la réalisation:

Maison de la Petite Enfance

 

architecte mandataire:

HELLIN SEBBAG ARCHITECTES ASSOCIES

 

adresse:

Rue Serge Lifar  - Montpellier (34)

 

maître d'ouvrage:

CONSEIL GENERAL DE L’HERAULT

 

programme:

Pour le personnel de l’Hôtel du Département

- Crèche pour 80 enfants

- Crèche familiale de 15 enfants

- Halte garderie pour 25 enfants

note architecturale:

 

LE SITE

 

Il s’agit d’organiser deux programmes distincts à partir d’un espace d’accueil commun : une halte garderie, dans un corps de bâtiment existant, totalement restructuré à l’intérieur, et une crèche, dans un corps de bâtiment neuf.

Le terrain disponible pour l’extension est une oliveraie située environ à 1,50m au dessus du terrain d’assiette du bâtiment existant.

Pour dégager la vue vers le parvis et la nouvelle entrée commune, nous avons démoli l’angle sud-ouest du bâtiment existant en le remplaçant par une cour, dédiée aux enfants de la halte-garderie.

La perspective ainsi dégagée laisse apparaître un volume blanc, soulevé sur pilotis,  pour accueillir un vaste porche couvert. Ce corps de bâtiment neuf,  largement ouvert sur le parvis, organise de façon très claire les deux structures d’accueil à partir d’une rue intérieure, créée perpendiculairement au hall d’accueil commun : à droite la crèche sur la plateforme haute, à gauche la halte-garderie sur la plateforme basse.

La rue intérieure

La rue intérieure, qui distribue l’ensemble des locaux des deux entités, est  éclairée naturellement tout au long de son parcours, par des parois vitrées ouvrant sur deux patios et par des châssis en partie haute assurant  aussi  sa ventilation. Cet espace de plus de quatre mètre de haut s’élargit agréablement au droit de la salle polyvalente, des patios plantés et des seuils créés devant l’entrée de chaque unité de vie.

 

 

LES UNITES DE VIE

 

Un petit dégagement accueillant patères et casiers donne accès à la zone d’éveil. Les zones de sommeil qui ne nécessitent pas de vue ou d’ensoleillement sont éclairées naturellement par des lanterneaux en toiture qui permettent également d’aérer les locaux  et sont bien entendu occultables. Les  salles de change, en position centrale, ont vue sur les locaux à sommeil et sur les zones d’éveil.

L’ensemble des unités de vies de la crèche s’ouvre au sud-est vers les beaux espaces verts existants du site. Leurs grandes baies vitrées sont protégées du soleil par des vantelles horizontales orientables. Les rangements extérieurs, petits volumes pleins séparant deux unités de vie,  s’ouvrent par un système de rideau métallique roulant

Les locaux d’activités, bibliothèque, salle polyvalente, contes, motricité, jeux d’eau, occupent la partie centrale du bâtiment, éclairée par les patios. La salle polyvalente, équipée de cloisons mobiles vitrées sur deux côtés, peut être totalement mise en communication avec le hall, pour former un vaste espace, lui-même prolongé par le jardin collectif.

Sur ce terrain fortement arboré, nous avons déplacé des oliviers existants pour créer une ombre bienvenue devant la grande baie vitrée,  dans le prolongement du hall.

La cuisine et les espaces servants sont installés au nord-ouest avec accès direct sur la voirie.

Au premier étage, l’escalier et l’ascenseur débouchent sur une mezzanine en balcon sur le hall et sur  la « rue intérieure », éclairée zénithalement, que nous avons attribuée à la salle de réunion du personnel, placée ainsi dans une position centrale stratégique.

L’espace d’éveil de l’unité des bébés  s’ouvre sur une vaste terrasse orientée vers l’ouest avec une partie protégée par une pergola. Les bureaux et locaux du personnel se développent au dessus de la cuisine et des locaux d’activité.

 

 

MATERIAUX ET COULEURS

 

Dans un souci d’intégration aux bâtiments de l’Hôtel du Département, les façades de la Maison de la Petite Enfance sont réalisées en béton enduit clair avec toitures-terrasse. Au cliché des façades trop colorées, souvent destinées à la petite enfance, nous avons préféré la sobriété.

En revanche, la palette picturale intérieure est très riche.

Une couleur vive est associée à chaque unité de vie ; cette couleur, qui devient le nom même de l’unité, on  la trouve au sol, remontée sur une des parois et en forme libre sur le sol des jeux extérieurs.

Dans la rue intérieure, les structures verticales se teintent, du mauve à l’orange, pour permettre de repérer chacune des unités et pour créer de beaux reflets changeants sur les volumes laissés blancs.

La couleur rose fushia est choisie pour teinter les six faces des locaux d’activités : par l’atmosphère de cocon ainsi créée, ils deviennent immédiatement repérables, tel un fil conducteur le long de la rue intérieure.

Tel un kaléidoscope, les volumes très blancs de la Maison de la petite Enfance révèlent les cristaux de lumière colorée qu’ils contiennent, la nuit venue.

surface:

2 000 m2 SHON

 

calendrier:

Lauréats concours : 2006

Livraison : Mars 2010

 

coût total des travaux:

3 017 000 € HT valeur juin 2008

 

photographes:

Alexis LAUTIER

PORCHER et THOMAS