Maison de retraite "Champfleury" à Sèvres - 92

 

nom de la réalisation:

Création d'une unité comportementale "Cantou" et extension des lieux de vie dans la Maison de retraite "Champfleury" 

 

architecte mandataire:

HELLIN SEBBAG ARCHITECTES ASSOCIES

 

adresse:

Sèvres - 92

 

maître d'ouvrage:

SCIC Habitat Ile de France

 

programme:

Réamenagement du Hall et du restaurant, et Création d’une unité comportementale “Cantou” pour personnes agées désorientées

ou atteintes de la maladie d’Alzheimer au sein de la résidence “Champfleury”.

note architecturale : 

Création d'une unité comportementale "Cantou" et extension des lieux de vie dans la Maison de retraite "Champfleury" 

 

architecte mandataire:

 

CONTEXTE DANS LEQUEL S’INSCRIT LE PROJET:

 

     Après plus de quinze ans de fonctionnement, La Maison pour Personnes Agées Dépendantes doit faire face à de nouvelles demandes et s’adapter aux besoins que nécéssite l’accroissement de l’état de dépendance de ses résidents. La résidence a , aujourd’hui, besoin de s’équiper:

 

- tout d’abord, d’un hall plus vaste capable d’accueillir plus de personnes, conçu comme un espace à part entière où l’on peut se tenir et y rester. Il doit désormais être envisagé comme un véritable lieu de vie pour les personnes agées.

 

- d’autre part, d’une salle de restaurant plus vaste associée à une salle d’activités,deux espaces formant une entité modulable capable de s’adapter aux évènements de la résidence: fête, participation croissante des familles à la vie de la MAPAD, développer les lieux de rencontre et de vie associative etc.

 

- enfin, d’une unité comportementale appelée “Cantou” susceptible d’accueillir une dizaine de résidents souffrant de désorientation, de troubles du comportement et de démence sénile. Leur prise en charge est particulière.

En outre, la création d’une salle de vie commune pour cette unité est nécessaire.

 

    Notre  Maître d’Ouvrage, Travail & Propriété, nous a donc demandé de réflechir sur ces 3 points: trois extensions qui, bien que petites en surface (215 m2 au total), modifient beaucoup la vie commune de la MAPAD.

 

   Dans ce contexte, nous avons souhaité des interventions discrètes, s’inscrivant sobrement dans l’architecture déjà très affirmée de l’existant. C’est pourquoi nous avons conçu l’extension du hall et du restaurant dans l’esprit  d’un jardin d’hiver et l’extension du Cantou dans celui d’un pavillon de jardin.

 

EXTENSION HALL / RESTAURANT: UN JARDIN D’HIVER

 

     Construite en matériaux légers et baignée de lumière zénithale par une large verrière et 4 lanterneaux, cette extension est conçue comme un  jardin d’hiver.

Imaginée comme telle, elle permet désormais d’envisager le hall comme un lieu de vie, un espace à part entière dans lequel les personnes agées peuvent résider. Elles peuvent ainsi profiter, en hiver, du soleil tout en ne souffrant pas du froid; et, en été profiter de la clémence du temps en ouvrant les larges baies vitrées coulissantes de la façade.

    L’extension s’adosse discrètement à la façade d’entrée, en reprenant la géométrie des redents à 45° du bâtiment existant.

     La structure légère est métallique. Les éléments menuisés de façade sont en aluminium laqué blanc. Pour faire écho aux façades existantes, les parois maçonnées sont recouvertes de briques de parement. Ces briques sont blanches pour donner une harmonie de teinte à l’extension.

 

 

SALLE DE VIE DU CANTOU: UN PAVILLON DE JARDIN

 

     Installée à rez-de-chaussée, cette extension vient s’implanter en continuité de l’aile ouest du bâtiment existant et en retrait de 3m par rapport à la limite de propriété, imposée par le P.O.S (cf. §7.1.1.1).

     Par sa petite échelle (chercher à être le plus bas possible) et sa construction en matériaux légers, elle suggère l’image d’un pavillon de jardin. 

     Vitrée des deux côtés, la salle de vie est un espace traversant ouvrant largement sur les jardins nord et sud de la résidence. Par ces deux transparences, l’extension finit par apparaître comme un simple auvent. Cette intervention se veut volontairement discrète par rapport à l’architecture très affirmée de l’existant.

  De plus, par souci d’intrégration, l’extension reprend volontairement la géométrie à 45° et le gabarit des trois redents situés à rez-de-chaussée de la façade Nord. Cette géométrie permet ainsi d’ouvrir largement la salle de vie du Cantou sur le jardin Nord de la résidence. Cet espace n’est plus relégué en fond de jardin: il participe pleinement à la vie de la MAPAD.

       Enfin, par le jeu de toit décalés, de fines et longues impostes vitrées permettent d’éclairer largement le “coeur” de la salle de vie.

    La structure du bâtiment est métallique. Les éléments menuisés de façade sont en aluminium laqué blanc. Le capotage des acrotères est également en aluminium laqué blanc.

 

surface:

Existant : 4 040m² SHON

Neuf : 215m² SHON

 

calendrier:

Livré en juin 2002

 

coût total des travaux:

1,08 M€ HT