Campus Universitaire Saint Charles à Montpellier - 34 - Tranche 2 

Vue d’ensemble, en surplomb du jardin méditerranéen

Vue depuis l’axe du jardin

Vue de l’angle Sud-Est depuis le jardin

Articulation de l’ancien bâtiment réhabilité et du jardin d’hiver

Parvis d’accès du campus : A gauche la 1ère tranche et à droite la 2ème

Reflet de la façade en pierre de la tranche 2 dans le mur rideau en verre de la tranche 1

Vue de l’escalier monumental du hall

Vue d’un passage à travers le bâtiment

Circulations à rez-de-chaussée

Circulations à rez-de-chaussée

Salle des thèses décorée de trompe l’œil

Nouvel amphithéâtre glissé sous les voûtes existantes – Vue vers le haut

Vue du nouvel amphithéâtre, vers la chaire

Le nouvel amphithéâtre à gradins

Salle des colloques : Panneaux acoustiques jaunes suspendus

Salle des colloques : Ecran et technologies intégrés en toute discrétion pour laisser intact le volume des voûtes

La façade du jardin d’hiver est détachée du sol naturel, par un talus planté

La façade du jardin d’hiver est détachée du sol naturel, par un talus planté

Lames de verre en position ouverte, pour ventiler naturellement cet espace de transition

Vue intérieure du jardin d’hiver, lieu de convivialité du centre de recherche

Toiture du jardin d’hiver, décollée des façades existantes en pierre par une verrière filante

Le traitement de cette jonction par une verrière permet à la lumière naturelle de lécher la façade existante, mettant en relief les médaillons en pierre

Détail d’articulation entre la façade du jardin d’hiver et de la façade en pierre

Détail d’articulation entre la toiture et les façades en pierre, depuis l’intérieur

Détails des façades en pierre restaurées

Détails des façades en pierre restaurées

Détails des façades en pierre restaurées

Détails des lames mobiles en verre

Détails des lames mobiles en verre

Plan de masse

Plan du rez-de-chaussée - AVANT

Plan du rez-de-chaussée - APRES

Coupe sur jardin d'hiver

Détail jardin d'hiver

Plan et coupe de l'auditorium

nom de la réalisation:

Campus universitaire Saint-Charles : tranche 2

Un centre de recherche en Sciences Humaines dans un ancien hospice, pour l'université Paul Valéry - Montpellier 3

 

architecte mandataire:

HELLIN SEBBAG ARCHITECTES ASSOCIES

 

Architecte patrimoine associé : 

FABRICA TRACEORUM

 

adresse:

Rue du professeur Henri Serres et rue Auguste Broussonnet

MONTPELLIER (34)

 

maître d'ouvrage:

Etat - ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche

Rectorat de l’Académie de Montpellier

 

programme:

Reconversion  du bâtiment « des Incurables », bâtiment hospitalier du 18e siècle inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques , en  centre de conférences et de recherche en sciences humaines pour l’Université Paul Valéry .

 

- Le bâtiment accueille notamment une Maison des Sciences de l’Homme, le département d’archéologie  et le département d’Egyptologie

                                              

- RDC : hall d’accueil, amphithéâtre 100 places , 4 salles  de séminaires de 80 places, la bibliothèque d’archéologie, un jardin d’hiver

 - R+1 et R+2 : espaces de travail à partager  et bureaux pour les chercheurs

surface:

6 377 m² SHON (réhabilitation)

 

calendrier:

Chantier  33 mois - livré en Avril 2017

montant total des travaux:

9,95 M€ H.T (valeur Avril 2017)

photographe :

Jean-Pierre PORCHER 

Conseillère médias :

Florence Valabregue - f.valabregue@lesmotspourvousdire.com

communiqué de presse:

Un centre de recherche en Sciences Humaines dans un ancien hospice

 

Depuis déjà 10 ans l’agence HELLIN-SEBBAG travaille sur la reconversion du site de l’Hôpital Saint-Charles en campus pour l’Université Paul Valéry.

Après avoir achevé la première tranche de travaux en 2011, l’agence a livré au printemps 2017 la deuxième tranche aussi appelée « l’aile des Incurables ».

Alors que le premier bâtiment, du XVIIème siècle initialement destiné aux indigents avait été construit de façon sommaire en moellons enduits avec des façades peu percées, l’aile des Incurables, du XVIIIème, est  construite en pierre de taille avec de nombreux éléments décoratifs (médaillons, bandeaux, corniches) et de grandes fenêtres. Malgré leurs similitudes programmatiques, les 2 bâtiments présentent donc des différences qualitatives qui ont induit deux approches architecturales différentes.

Articuler l'ancien et le contemporain

 

Le projet se développe sur 6 377 m2 SHON. Le RDC accueille le public  pour des conférences et des colloques internationaux, tandis que les espaces de travail des chercheurs sont implantés au premier et au deuxième étage.

 

Ces colloques nécessitent la création à RDC de salles de séminaires mais surtout d’un amphithéâtre, ce qui paraissait presque impossible dans ce bâtiment du XVIIIème siècle aux dimensions et à la structure porteuse si peu adaptées. Les architectes ont cependant réussi à insérer un amphithéâtre de 100 personnes, qui occupe toute la largeur de l'aile centrale de ce bâtiment très étroit (10,5m) et voûté (h=5,3m).

 

En conséquence, pour distribuer les locaux du RDC les architectes ont conçu une extension contemporaine, un jardin d’hiver, composé d’éléments légers : une charpente métallique, un plancher en bois et des lames de verre mobiles qui permettent  de ventiler mais aussi de voir en  transparence depuis l’extérieur la belle façade réhabilitée du bâtiment.

Le jardin d’hiver, parfumé par les orangers en pots, devient par son aménagement convivial le pôle central du bâtiment, un espace de transition , ni intérieur, ni extérieur, entre le bâtiment en pierre restauré et le beau jardin méditerranéen.

Télécharger le communiqué et le dossier de presse 

 

 
 

publications :

BATIACTU - Août 2017 : « A Montpellier, un hospice désaffecté est transformé en un centre de recherche » - Sébastien CHABAS

 

A4 PERSPECTIVES - Août 2017 : « A Montpellier, un hospice désaffecté est transformé en un centre de recherche » 

 

MIDI LIBRE - Septembre 2017 : «  En images : visitez le nouveau campus universitaire Saint-Charles » - Michel PIEYRE

TEMA ARCHI - Septembre 2017 : « Ancien hospice, nouveau campus»

ARCHILOVERS - Septembre 2017 : « Conversion of an 18th-century hospital wing and listed building into a university »

ARCHITECTURE IN SIGHT - Septembre 2017 : « Humanities Research Center in Montpellier »

E-ARCHITECT- Septembre 2017 : « Humanities Research Center Building at Campus of University Saint-Charles, Montpellier » -Adrian WELCH

DIVISARE - Septembre 2017 : UNIVERSITY CAMPUS SAINT-CHARLES - PHASE 2

CYBERARCHI - Septembre 2017 : Brigitte Hellin : « Il est plus facile d’ajouter que de modifier »

MIDI LIBRE - Octobre 2017 : « Montpellier : Saint-Charles inauguré par la ministre de l'Enseignement supérieur » - Michel PIEYRE

LA GAZETTE - Octobre 2017 : « Vidéo : retour sur l'inauguration du nouveau campus Saint-Charles 2» - Caroline COUFFINHAL

METROPOLITAIN - Octobre 2017 : « Montpellier : Saint-Charles 2 inauguré par la ministre de l’Enseignement supérieur » - Cédric NITHARD

CHRONIQUES D'ARCHITECTURE - Janvier 2018 : « Un centre de recherche à l'hospice, par Hellin-Sebbag »

VOIR VIDÉO PLUS BAS