Lycée Léonard de Vinci à Montpellier - 34 - Tranche 1 

 

nom de la réalisation:

Reconstruction et réhabilitation du Lycée Léonard de Vinci  - Tranche 1

 

architecte mandataire:

HELLIN SEBBAG ARCHITECTES ASSOCIES

 

adresse:

Rue du Professeur Blayac, 34080 MONTPELLIER 

 

maître d'ouvrage:

REGION LANGUEDOC ROUSSILLON 

 

programme:

Tranche 1:

Construction du bâtiment 1 : Accueil - Administration

Construction du bâtiment 6 : Logements de fonction

Réhabilitation et extension du bâtiment 4 : Atelier bois 

VOIR LA VIDÉO PLUS BAS

surface:

Surface totale neuve: 5 362 m2 (SHON)

Surface totale réhabilitée : 1 224  m2 (SHON), 

 

calendrier:

Lauréat du concours en Octobre 2008

Atelier bois livré en Septembre 2011

Logements de fonction livrés en Avril 2012

Bâtiment Accueil et Admistration livré en Mai 2014

 

coût total des travaux:

10 501 716 € HT (valeur Octobre 2013) 

 

photographe:

Benoit WEHRLE

note architecturale : 

 

Une courbe aérienne et ciselée à la jonction de deux quartiers

 

Un nouveau bâtiment d'accueil a été livré par l’agence d’architecture HELLIN – SEBBAG pour le lycée des métiers du bâtiment. Situé dans un contexte urbain en pleine mutation, au Nord-Ouest de Montpellier, sa façade, en forme de courbe, fait la jonction entre le quartier de la Paillade et le nouvel éco-quartier de "Pierre Vives", qui se développe autour des Archives Départementales réalisées par Zaha Hadid.

 

COMME UN MORCEAU DE VILLE

Ce bâtiment-signal, à la géométrie libre et composite, constitue le premier jalon  d’un vaste projet de reconstruction  et réhabilitation de l’ensemble du site de 4ha, de ce lycée construit dans les années 60.

 

TROIS ÉLÉMENTS GÉOMÉTRIQUES DISTINCTS

- Le monolithe gris, constitué d'un corps de bâtiment de deux étages, compact, aligné sur la trame Nord-Sud du site.

- Le triangle rouge, avant-corps d’un niveau sur pilotis, structure métallique qui s’incurve en douceur pour venir s’appuyer sur la géométrie en diagonale de la rue, sur laquelle s’alignent les bâtiments de « Pierres Vives ».

- L'ombrière horizontale triangulaire, nappe métallique translucide qui protège le bâtiment et le parvis d’accès du soleil. Un majestueux portique métallique vient conforter  l’axe central du lycée.

 

UNE FACADE CINETIQUE TRANSLUCIDE ET OPAQUE  À LA FOIS

Drapée dans un voile protecteur, elle devient son identité même. Ce filtre contre le soleil, la vue et les agressions, est constitué d’une résille en métal déployé aux plis harmonieux qui, selon les saisons, les heures de la journée et leur position dans la courbe, vibre et prend la lumière différemment, laissant plus ou moins transparaitre la vêture rouge.

 

PROGRAMME

 

Le hall d’entrée, la salle d’exposition et l’espace polyvalent, vitrés sur le parvis paysagé, puis les locaux de la vie scolaire, côté cour sont au rez-de-chaussée.

Au premier étage, les bureaux de l’administration et les locaux des professeurs s’enroulent autour d’un patio triangulaire, puits de lumière offrant une terrasse privative réservée au personnel.

Le deuxième étage accueille les salles de cours.

 

CLARIFICATION URBAINE DU LIEU

La seconde tranche verra la moitié Ouest du lycée redessinée par des bâtiments neufs - CDI, internat, bâtiment d'enseignement, locaux sportifs - disposés autour d'une cour plantée qui deviendra la place de ce morceau de ville.

Avec ce bâtiment d’accueil, les architectes renouvellent d’emblée l’image de marque du lycée des Métiers Léonard de Vinci dans son nouveau contexte urbain.