Lycée Léonard de Vinci à Montpellier -  34 - Tranche 2

nom de la réalisation:

Reconstrucion et réhabilitation du Lycée Léonard de Vinci  - Tranche 2

 

architecte mandataire:

HELLIN SEBBAG ARCHITECTES ASSOCIES

 

adresse:

Rue du Professeur Blayac, 34080 MONTPELLIER 

 

maître d'ouvrage:

REGION OCCITANIE

 

programme:

Tranche 2 :

Construction du bâtiment 2 : CDI et Foyer des élèves

Construction du bâtiment 3 : restaurant scolaire, salles d’enseignement et maintenance

Restructuration du bâtiment 4 : Ateliers d’enseignement des métiers du bâtiment

Construction du bâtiment 5 : Local poubelles

Construction du bâtiment 7 : Internat (99 lits)

VOIR LES VIDÉOS

surface:

Surface totale neuve: 6 962 m2 (SHON)

Surface totale réhabilitée : 7 645  m2 (SHON), 

 

calendrier:

Lauréat du concours en Octobre 2008

Tranche 1 livrée en Mai 2014

Tranche 2 livrée en Juillet 2017 

 

coût total des travaux:

T1 + T2 : 29 000 000 € HT (valeur Octobre 2013) 

 

 

 

note architecturale : 

 

Une courbe aérienne et ciselée à la jonction de deux quartiers

un morceau de ville autour d’une cour plantée

 

Financé par la Région Occitanie, pour un montant de 29 M€HT, le chantier en site occupé des 2 tranches de travaux a duré près de huit ans.

Après avoir livré en 2013 les logements de fonction et le bâtiment d’accueil, l’agence Hellin-Sebbag Architectes Associés a terminé cet automne la seconde tranche de la reconstruction de ce lycée des métiers du bâtiment, situé à la jonction du quartier de la Mosson et de l’éco-quartier de "Pierre Vives".

 

L’intervention des architectes couvre toutes les échelles, de l’espace urbain  au mobilier.

 

URBANISME

Recomposant complètement les 4 hectares du site, 4 bâtiments neufs implantés autour d’une cour carrée de 450 m2 organisent les nouveaux lieux de vie du lycée, comme les équipements d’une place urbaine : foyer des élèves, centre de documentation, vie scolaire, restaurant,  internat.

Pour casser l'image de la cour en bitume des " bahuts", les architectes ont aménagé autour de beaux arbres existants conservés, un véritable jardin méditerranéen où les élèves peuvent se détendre librement

 

ARCHITECTURE

Les architectes ont prêté une attention toute particulière aux transitions entre l’intérieur et l’extérieur.

C’est ainsi qu’à RDC une terrasse, repérable par son cadre rouge, complète la salle de restauration en l’ouvrant au Sud sur la cour tandis que le long de l’internat, une galerie couverte se prolonge dans le jardin par un vaste emmarchement où il fait bon s’assoir.

Un petit pavillon blanc, relié aux 2 bâtiments d'enseignement  par 2 passerelles  à l'étage, accueille le centre de documentation, prolongé par une vaste terrasse. En balcon sur le jardin et protégée du soleil par une ombrière,  elle devient un lieu central, de communication et de détente.

Sous cette terrasse, à RdC, le préau bien ombragé, est ponctué par  le foyer des élèves, lové dans une ellipse de verre. 

 

DESIGN

Chaque atmosphère, différente selon la fonction de l’espace, a été pensée avec un soin et une originalité particulière. Dans le restaurant, une cloison/ banquette courbe sinue pour créer une séparation entre le self et la salle tandis que de petits îlots ovoïdes créent des zones d’intimité très appréciées des élèves.

De même, dans le CDI, les meubles porte-revues et les tables support d’écrans ont été spécialement dessinés par l’agence.

 

BASSE CONSOMMATION

Le confort thermique est assuré dans ces bâtiments basse consommation grâce à une isolation extérieure renforcée, une ventilation en double flux, de nombreux éléments passifs tels que des protections solaires extérieures systématiques pour le confort d'été.

publications :

LA GAZETTE MONTPELLIER - Septembre 2017 : « Mosson : la Région investit

48 M€ dans le lycée Léonard de Vinci » - Matthieu VAUTIER

 

L’OCCITANIE AU QUOTIDIEN - Septembre 2017 : « Montpellier : Restructuration du lycée Léonard de Vinci » 

LA MARSEILLAISE - Septembre 2017 : « Montpellier: Léonard-de-Vinci, un lycée des métiers flambant neuf » 

METROPOLITAIN - Septembre 2017 : « Montpellier : La Région Occitanie offre une nouvelle vie au lycée Léonard de Vinci » - Cédric NITHARD

 

BTP GALLERY - Novembre 2017 : « Hellin Sebbag associés : reconstruction du lycée Leonard De Vinci à Montpellier »

E-ARCHITECT - Novembre 2017 : « Leonard De Vinci High School in Montpellier Phase Two » - Isabelle LOMHOLT 

ARCHITECTURE CLUB - Novembre 2017 : « Leonard De Vinci High School in Montpellier Phase Two »

ARCHELLO - Novembre 2017 : « LEONARD DE VINCI HIGH SCHOOL MONTPELLIER RECONSTRUCTION »

ARCHILOVERS - Décembre 2017 : « High School Leonard De Vinci Reconstruction - A piece of the city around a planted courtyard »

WAN - Décembre 2017 : « De Vinci school gets a new look »

AAS ARCHITECTURE - Décembre 2017 : « LYCEE LEONARD DE VINCI BY HELLIN-SEBBAG ARCHITECTES » - Marco RINALDI

BUDCS - Décembre 2017 : « LEONARD DE VINCI HIGH SCHOOL MONTPELLIER RECONSTRUCTION »

SAB MEXICO - Décembre 2017

BATI JOURNAL - Janvier 2018 : « Façades sur cour... de lycée » 

ARCHISTORM N°88 - Janvier 2018 : « Reconstruction et réhabilitation du Lycée Léonard de Vinci » 

AECCAFE - Janvier 2018 : « Leonard De Vinci High School Montpellier Reconstruction in France by HELLIN-SEBBAG Architectes Associés »

5 Façades #130 : «  Façades sur cour... de lycée » 

LE COURRIER DE L'ARCHITECTE - Février 2018 : « L'agence HELLIN-SEBBAG, à l'école du plan » 

 

note architecturale : 

 

Une courbe aérienne et ciselée à la jonction de deux quartiers

un morceau de ville autour d’une cour plantée

 

Financé par la Région Occitanie, pour un montant de 29 M€HT, le chantier en site occupé des 2 tranches de travaux a duré près de huit ans.

Après avoir livré en 2013 les logements de fonction et le bâtiment d’accueil, l’agence Hellin-Sebbag Architectes Associés a terminé cet automne la seconde tranche de la reconstruction de ce lycée des métiers du bâtiment, situé à la jonction du quartier de la Mosson et de l’éco-quartier de "Pierre Vives".

 

L’intervention des architectes couvre toutes les échelles, de l’espace urbain  au mobilier.

 

URBANISME

Recomposant complètement les 4 hectares du site, 4 bâtiments neufs implantés autour d’une cour carrée de 450 m2 organisent les nouveaux lieux de vie du lycée, comme les équipements d’une place urbaine : foyer des élèves, centre de documentation, vie scolaire, restaurant,  internat.

Pour casser l'image de la cour en bitume des " bahuts", les architectes ont aménagé autour de beaux arbres existants conservés, un véritable jardin méditerranéen où les élèves peuvent se détendre librement

 

ARCHITECTURE

Les architectes ont prêté une attention toute particulière aux transitions entre l’intérieur et l’extérieur.

C’est ainsi qu’à RDC une terrasse, repérable par son cadre rouge, complète la salle de restauration en l’ouvrant au Sud sur la cour tandis que le long de l’internat, une galerie couverte se prolonge dans le jardin par un vaste emmarchement où il fait bon s’assoir.

Un petit pavillon blanc, relié aux 2 bâtiments d'enseignement  par 2 passerelles  à l'étage, accueille le centre de documentation, prolongé par une vaste terrasse. En balcon sur le jardin et protégée du soleil par une ombrière,  elle devient un lieu central, de communication et de détente.

Sous cette terrasse, à RdC, le préau bien ombragé, est ponctué par  le foyer des élèves, lové dans une ellipse de verre. 

 

DESIGN

Chaque atmosphère, différente selon la fonction de l’espace, a été pensée avec un soin et une originalité particulière. Dans le restaurant, une cloison/ banquette courbe sinue pour créer une séparation entre le self et la salle tandis que de petits îlots ovoïdes créent des zones d’intimité très appréciées des élèves.

De même, dans le CDI, les meubles porte-revues et les tables support d’écrans ont été spécialement dessinés par l’agence.

 

BASSE CONSOMMATION

Le confort thermique est assuré dans ces bâtiments basse consommation grâce à une isolation extérieure renforcée, une ventilation en double flux, de nombreux éléments passifs tels que des protections solaires extérieures systématiques pour le confort d'été.

J(eux) de regards, regards sur l'architecture : Film de LAURIE GROSSET réalisé avec les élèves du lycée Léonard de Vinci